Mobilité sur le territoire de la CCPA

Un projet d'auto-partage dans la Plaine de l'Ain, ça vous tente? Aidez-nous à organiser ce projet pour une mise en service courant 2019!
Administrateur
vendredi 15 février 2019 22:18
La Plaine de l'Ain est un territoire rural et vaste. Réfléchir à de nouvelles formes de mobilité, c'est d'abord se demander ce qu'il est réellement possible de changer tout en restant réaliste. Comment vous déplacez-vous généralement? Quelles sont vos contraintes de mobilité? Prenez-vous du plaisir à vous déplacer? Et surtout, quelles sont vos attentes et comment améliorer la situation? Exprimez-vous et faîtes des propositions afin que tous ensemble nous puissions imaginer des solutions innovantes !
V
Heloise Chsn
vendredi 15 février 2019 11:00
Dans le principe de l'autopartage, puis-je être utilisatrice passagère, sans jamais être conductrice ? (je n'ai pas le permis)
Administrateur
vendredi 15 février 2019 11:21
Il existe plusieurs types d'auto-partage et certaines sociétés proposent en effet de pouvoir être passager. En fonction du résultat de notre consultation numérique, nous analyserons si cette demande est partagée par d'autres habitants et si nous devons privilégier cette solution.
Administrateur
vendredi 15 février 2019 12:29
On pourrait également envisager un auto-partage avec une voiture sans permis.
Didier TARARE
vendredi 15 février 2019 20:57
Bonjour,
La PIPA pourrait devenir un très grand parc industrielle de France mais malheureusement rien ai fait pour que les personnes puissent venir travailler, la gare est à 15mn de la plaine, aucun bus, je suis sur que même UBER traîne pas dans le coin, si un jour j'ai une panne de voiture aucune alternative pour aller travailler. On peut prédire dû mieu pour les années à venir.
Cordialement.
Administrateur
samedi 16 février 2019 13:54
Bonjour,
Et pour vous quel(s) moyen(s) de transports serai(en)t le plus adapté pour vous rendre au PIPA si vous avez une panne de voiture ? Quel transport préférez-vous?
Cordialement
Didier TARARE
mercredi 20 février 2019 11:24
Bonjour,
Le transport que j'utiliserai se serait les transports en communs, ou une voiture électrique en libre service pour me rendre au travail.
Cordialement
Lilou Basting
dimanche 17 février 2019 12:38
Bonjour,
Pour le PIPA, je pense à deux solutions complémentaires :
- une navette (peut-être 8 personnes max dans un 1er tps pour tester) toutes les demi-heures aux heures de pointes entre Meximieux et le PIPA et entre Ambérieu et le PIPA. Cela ne ferait que deux véhicules à prévoir. Le conducteur pourrait même être un travailleur du PIPA pré-inscrit comme conducteur et indemnisé par trajet. Les deux navettes pourraient desservir un arrêt avant d'aller au PIPA par exemple. Il faut éviter trop d'arrêts pour ne pas rallonger le temps de trajet. La navette s'arrêterait dans un lieu stratégique du PIPA. Cela peut être mis en place très vite.
- Dans ce lieu stratégique il y aurait des véhicules en autopartage, des vélos et des trotinettes pour desservir l'ensemble du PIPA: les derniers km qui pourraient se faire également à plusieurs selon les destinations finales.
Pour que ça fonctionne il faudrait une carte détaillée du PIPA avec ce ou ces lieu(x) stratégique's) pour que chacun puisse visualiser la distance restante à effectuer. Et puis les premiers temps, il faudrait des garanties de pouvoir faire les derniers km, pour ne pas se retrouver seul, à pied, sous la pluie au beau milieu du PIPA.
Les pistes cyclables devront aussi être développées car aujourd'hui il faut avoir du courage pour circuler au PIPA en vélo...
Administrateur
lundi 18 février 2019 16:11
Bonjour Lilou,
Merci pour ces solutions très pratiques que nous analyserons de façon plus approfondie lors du bilan de la concertation.
St Clément Graoully
mercredi 20 février 2019 09:25
Bonjour à tou(te)s.
Peut-être que je suis 'hors sujet', mais bon, tentons...!

Ce projet de mobilité sur la CCPA me paraît être une très bonne chose, cependant il semble un peu centro-centré sur le PIPA en lui-même. Étendre la réflexion sur une région plus vaste (exemples : jusqu'à Ambérieu, Pont d'Ain, voire la Plastic'Vallée d'Oyonnax, et Bourg en Bresse (désolé, je connais moins le versant 'sud-ouest')) ne serait-il pas envisageable ?
Pour ces dessertes à plus grande échelle, ne faudrait-il pas que cela devienne une 'cause N°1' du département ?
L'autopartage a ses avantages, mais des lignes de Bus, TER, etc... régulières, fréquent(é)es et 'bon marché' font-elles parties des pistes de réflexion ?

Une autre voie serait peut-être aussi que la mobilité ne soit plus seulement 'physique', mais 'virtuelle'. En effet, la démocratisation du 'télé-travail' pourrait ouvrir de nouvelles perspectives.
Mis à part les aspects purement techniques et sécuritaires relatifs aux flux de données numériques (et non plus de populations du coup), pourrait-on créer davantage de 'nœuds de télétravail' (espaces de coworking, tiers-lieux...) judicieusement placés sur la carte de notre territoire ?

En tous les cas, vaste chantier mais très beau projet avec de belles opportunités d'évolution pour tous les habitants de l'Ain !!!
Administrateur
mercredi 20 février 2019 10:08
Bonjour,
Vous n'êtes pas du tout hors sujet, bien au contraire. L'autopartage est un des modes de déplacement envisagé pour améliorer la situation, mais il n'est pas le seul. La question de l'échelle de déploiement est importante et nous la prenons en compte, même si ce projet est porté par la Communauté de communes de la Plaine de l'Ain (qui comprend Amberieu, Meximieux...).
Enfin, pour paraphraser votre réflexion, une bonne mobilité est aussi celle qui n'existe pas. Les nouveaux modes de travail comme le télétravail et le coworking vont se développer dans les prochaines années et la collectivité soutient déjà des projets tels que le Lab 01.
Elisabeth Katprowski
lundi 25 février 2019 10:26
Il faudrait que les points de départ et d'arrivée soient clairement matérialisées avec des bornes facilement reconnaissables.
Administrateur
lundi 25 février 2019 13:30
Bonjour,
Merci pour votre idée très intéressante, il faudra en effet que nous travaillions sur des mobiliers et une signalétique appropriés.
Utilisateur 00000411
lundi 25 février 2019 16:38
Bonjour,
Voici d'autres suggestions pour limiter l'utilisation de la voiture individuelle pour de petits trajets :
- améliorer le réseau de pistes cyclables, par exemple pour aller à la gare ou au lycée,
- renforcer le réseau de cars sur la CCPA, par exemple pour aller à la gare,
- pourquoi pas des transports en commun gratuits ?
Administrateur
lundi 25 février 2019 17:45
Bonjour et merci pour toutes ces propositions. Et d'ailleurs, qu'est-ce que pour vous un "petit trajet"? Quelle distance pourriez-vous parcourir quotidiennement à vélo s'il y avait une piste cyclable pour vous rendre à votre travail?
Romain Rap
mardi 26 février 2019 07:49
Bonjour,
C'est bien cette réflexion sur la mobilité mais je ne suis pas sûr que l'autopartage soit une bonne solution. Il faudrait beaucoup de voiture pour que les personnes soient sûres d'en trouver une or ça coutera cher.
Pourquoi ne pas compléter les pistes cyclables, développer les parkings à vélo, augmenter les lignes et les fréquences des transports en commun, faire pression sur la sncf pour augmenter le nombre de velo accepté dans les ter,...

Administrateur
mardi 26 février 2019 08:06
Bonjour,
En effet l'autopartage ne pourra pas résoudre l'ensemble des problèmes de mobilité. C'est simplement une solution envisagée dans une réflexion globale. Elle pourrait répondre à certains besoins et elle présente l'avantage de pouvoir être lancée rapidement. Quant à vos propositions, on les intègre dans le bilan et elles feront partie de toutes les idées connexes proposées par les habitants pour améliorer la situation actuelle. Et nous nous mettrons en contact avec les partenaires pour faire remonter les demandes (par exemple la SNCF pour les vélos dans les TER).
Fee Clochette
mercredi 27 février 2019 17:27
Bonjour
Je ne sais pas si l'autopartage est une bonne solution. En effet, il faudra toujours un moyen de locomotion pour se rendre à une station, sauf à habiter dans le centre d'un village où d'une ville.
Personnellement je suis plutôt excentrée. Le TAM est à plus de 1 km de chez moi et à des fréquences faibles. Je ne pourrai pas me permettre de trouver une station vide car je n'aurai pas d'autres recours.
Il me semble que justement développer les transports en commun tant en terme de fréquence que d'arrêts est une meilleure idée.

Je trouve également regrettable que l'on n'encourage pas les gens à prendre les TER en réduisant les places de stationnement en gare d'Ambérieu par exemple. On ajoute du stress au stress.

Concernant le télétravail, la condition sine qua none est d'avoir un bon débit internet... Or la fibre est loin d'être déployée partout.
Administrateur
mercredi 27 février 2019 18:39
Bonjour Fée clochette,
Merci pour votre message. Il est vrai que le stations d'autopartage ne pourront pas être développées dans tous les villages et qu'elles ne concerneraient donc pas tout le monde. On prend en compte votre demande concernant le développement des transports en commun. Juste une question sur votre distance à 1 km du TAM : si jamais les fréquences étaient améliorées, comment feriez-vous le trajet jusqu'à l'arrêt de bus? A pied, en vélo ou en voiture?
Juuu Juuu
jeudi 28 février 2019 13:30
Bonjour,

Ce projet me semble être vraiment opportun pour grands nombres de personnes et notamment pour moi.

En effet, je n’ai pas encore eu mon permis de conduire, il est donc plus difficile pour moi de me déplacer, surtout pour me rendre à mon travail qui se situe à Château-Gaillard. J’utilise donc mon vélo via la piste cyclable, ce qui n’est pas dérangeant lorsque le beau temps est là. Il est vrai que lorsque qu’il ne fait pas beau, qu’il pleut ce n’est pas très agréable...

Ce serait donc vraiment intéressant pour desservir les zone industrielles « isolées » d’un point de vue de transport en commun.
Administrateur
jeudi 28 février 2019 14:40
Bonjour Juuu Juuu,

Merci pour votre enthousiasme. En effet, le système de l'autopartage permettrait de palier au fait de ne pas avoir le permis, puisque vous pouvez être à la fois conducteur et passager, comme au problème météorologique!
Aurélien LAMBERT
dimanche 10 mars 2019 20:29
Des solutions de mobilité sont-elles envisagées pour permettre aux usagers du ter pour accéder aux gares de la CCPA ?
Administrateur
lundi 11 mars 2019 17:11
Bonjour Aurelien,
La CCPA réfléchit à diverses moyens pour favoriser le rabattement vers les gares du territoire :
- Subventionnement de Vélo et trotinettes à assistance électrique
- Etude sur l'opportunité de créer un service d'autopartage en rabattement et en diffusion depuis les gares
- Etude de dispositif facilitant le co voiturage : plateforme de mise en relation, parkings réservés aux co voitureurs
Aurélien LAMBERT
lundi 11 mars 2019 20:11
Me concernant, j'habite à Briord à 27 km de la gare d'Amberieu. Quelles sont les alternatives réalistes susceptibles de m'être proposé en remplacement de la voiture individuelle ?
Bertrand Jacquier
dimanche 10 mars 2019 21:23
26% des salaires ambarrois sont générés en dehors de la ville. Lyon est le principal lieu de travail des navetteurs. Aujourd'hui, le principal enjeu économique, social et environnemental du transport domicile-travail est de faciliter le report sur le train. Or, le service SNCF se dégrade de mois en mois et le parking en gare sera bientôt impossible. Les navetteurs qui habitent trop loin de la gare pour s'y rendre à pied sont condamnés à déménager. Encore plus lorsque leurs métiers imposent des déplacements sur plusieurs jours. La ville va se priver de belles ressources, non seulement en salaires mais aussi en professionnels sur des métiers qui n'existent pas localement.
Administrateur
lundi 11 mars 2019 14:41
Bonjour,
La commune fait de son mieux pour améliorer la situation autour de la gare et a bien conscience du nombre d'habitants qui utilisent le TER pour se rendre au travail. Il ne s'agit pas de les léser, mais au contraire de régler la situation actuelle qui n'est pas satisfaisante pour les habitants, les commerçants, et les usagers du ter.
rozfig Rozfig
dimanche 10 mars 2019 22:28
Bonjour,
Est ce que les projets d'autopartage ou de comment circuler autrement dans la plaine de l'Ain et le projet visiblement confirmé de réduire le stationnement "gratuit" voir le stationnement tout court dans le quartier gare d'Amberieu sont liés.?
Je suis utilisatrice du TER quotidiennement et sans solution alternative pour se garer ou bien l'extension de l'offre du TAM tant en arrêt supplémentaires et horaires permettant de pouvoir prendre le train cela va se devenir très compliqué d'aller travailler. avez vous des solutions , pourquoi ne sommes nous pas (usagers du TER ) informé des éléments de ce projet.? Le mois de mai c'est demain, et nous n'avons de solutions.
Administrateur
lundi 11 mars 2019 14:46
Bonjour,
En effet, l'idée est de proposer une offre alternative globale pour la mobilité. Il est de plus en plus compliqué de se garer vers la gare, et si nous ne faisons rien, la situation va empirer. D'où l'idée de proposer des nouvelles offres comme l'autopartage.
Sur votre question de la communication, une campagne est en cours et sera visible dans les prochaines semaines pour informer de l'ensemble de la situation.
rozfig Rozfig
lundi 11 mars 2019 17:11
Je comprend bien les difficultés pour une commune de gère le stationnement et les transports, mais le problème c'est que personnellement le sentiment que tout est joué que nous n'avons pas été consulté et maintenant nous n'allons plus avoir de place de stationnement a la journée, sans avoir de solution autre de proposée. Je suis bien encline a prendre les transports en commun, mais comment voulez vous que nous organisions notre vie de famille si les transports en commun ne sont pas en phase avec les départs des trains. Où j'habite le TAM passe 2 fois par jours. Quelle solution pouvez nous proposer?
Il faudrait aussi penser du coup à ouvrir le périscolaire des 6h du matin.
Emmanuelle Emmanuelle
lundi 11 mars 2019 14:43
Bonjour,

Selon moi, la meilleure solution serait de mettre en place des navettes et/ou des transports en commun entre les gares d'Ambérieu et de Meximieux qui desserviraient plusieurs arrêts au PIPA, en prenant en compte les salariés travaillant en 2 ou 3x8.

D'autre part, la future réforme du stationnement sur Ambérieu rendant complètement impossible le stationnement aux abords de la gare (même pour les riverains, dont je fais partie), peut-être faudrait-il se pencher sur la création de parkings relais ?
Nadine BONOMO
lundi 11 mars 2019 18:23
Bonjour,
J'habite sur Ambérieu et je prends le train quotidiennement pour me rendre à mon travail. Actuellement, je me sers de mon véhicule pour me rendre en gare car mon domicile en est éloigné (35/40 mn à pied). J''envisage de prendre le TAM. Pensez-vous augmenter les fréquences de passage aux heures de pointes pour pallier au modification de stationnement que vous envisagez début mai en gare ?
Cordialement
Véro Véro
lundi 11 mars 2019 20:51
Bonjour
Je prends le train depuis plus de vingt ans et chaque année je suis contrainte de me garer toujours plus loin de la gare. Je prends le train pour une raison très simple, je vais travailler sur LYON. Aussi mettre le moins de distance et de temps possible entre mon lieu de travail et la gare est pour moi un gage de bonne rentabilité professionnelle. Je ne peux pas indéfiniment augmenter mon temps de trajet en me garant de plus en plus loin. D'autre part mes revenus n'évoluent pas ou peu. Aussi je ne peux pas indéfiniment augmenter mon coût de trajet. Je suis consciente des soucis de stationnement autour de la gare, je les subis au quotidien. Mais pénaliser les gens qui vont travailler n'est pas une solution juste. Je privilégie les transports en commun (train) pour ne pas utiliser la voiture. Pour protéger la planète puisque cela devient un enjeu vital. Habitant loin d’Ambérieu-en-Bugey je ne peux pas utiliser de bus et le co-voiturage nécessite des horaires qui s'associent. Ce n'est malheureusement pas toujours possible. Aussi dans ce nouvel aménagement pensez aussi à ceux qui viennent de loin et qui prennent le train pour travailler et participer ainsi à l'économie du pays. Merci. Ne nous rendez pas la vie encore plus difficile.
Utilisateur 00000452
lundi 11 mars 2019 22:09
Bonjour,
Dans le contexte actuel de saturation du stationnement du quartier gare à Ambérieu, la suppression d’arrêts de trains en gare de Tenay-Hauteville ne fait qu’aggraver la situation. Les usagers de la gare de Tenay-Hauteville sont en effet contraints de se rendre à Ambérieu pour pouvoir bénéficier de meilleures dessertes.
Ne serait-il pas judicieux de développer (plutôt que de réduire) l’offre de trains dans les petites gares afin d’alléger le stationnement en gare d’Ambérieu ?
Administrateur
jeudi 14 mars 2019 15:07
bonjour,
L'offre de cadencement des trains dans les gares du territoire de la Plaine de l'Ain n'est pas de la compétence de la communauté de communes.

Cette question est portée par la région Auvergne Rhone Alpes avec qui la communauté de communes travaille dans le cadre de l'aménagement de la gare d'Ambérieu.

Céline Walter
mercredi 13 mars 2019 22:04
Monsieur Le Maire,
Je travaille à Lyon depuis 1994 !
J’utilise les parkings de stationnement à proximité de la gare d’Ambérieu car je prends le train pour me rendre à Lyon.
A ce titre, j’ai pu voir les différentes évolutions du stationnement depuis toutes ces années, les parkings sont toujours insuffisants en raison de l’augmentation des voyageurs essentiellement pour raisons professionnelles !
Dans les prochains mois, vous envisagez donc d’établir dans un rayon de 300 mètres une zone bleue limitée à 4 heures pour la plus éloignée de la gare et au-delà des poches de stationnement payantes.
Sachant que ces parkings sont utilisés essentiellement par les usagers de la sncf, donc pour une durée supérieure à 4 heures, je ne saisis pas véritablement la philosophie et la démarche intellectuelle s’il y en a eu une, qui vous a amenée à prendre ces décisions.
Pour ma part, le temps nécessaire pour me rendre à mon travail (trajet domicile-travail) est de 1h45, donc un total de 3h30 de temps de transport par jour selon la ponctualité des trains !
Par votre démarche, vous allez augmenter les contraintes qui sont déjà plus que suffisantes et rajouter un coût financier inadmissible.
N’avez-vous pas envisagez l’attribution de badge de stationnement pour les usagers longue durée (supérieure à 4 heures) ou d’autres solutions pragmatiques ?
Je souhaiterai une réponse de votre part, une réponse pratique et non une réponse politicienne s’appuyant sur le travail de proximité, de subvention de trotinette ou d’autre démarche de ce type.
Pour Moi, travailler à Lyon n’est pas un choix, mais bien une réalité économique !
Par contre, prendre le train est un choix, notamment environnemental !
Enfin, pourquoi la CCPA et vous-même, ne militez vous pas pour la réouverture des gares à proximité d’Ambérieu, notamment celle de Leyment, ce serait une solution partielle à tous vos maux de stationnement.
Cordialement,
Administrateur
vendredi 15 mars 2019 13:36
Je vous remercie pour votre contribution.
En préambule, et avant d’aller plus loin dans mes propos, je voudrais préciser que si l’on ne fait rien, et comme vous l’avez-vous-même constaté, la situation va très rapidement se dégrader.
Vous évoquez, et je vous cite, la philosophie ou la démarche intellectuelle, qui ont conduit à ces modifications : il s’agit tout simplement, et le plus pragmatiquement possible, de créer les conditions de développement, de bien vivre au sein de ce quartier, et de pérenniser l’activité commerciale qui se trouve en grande difficulté du fait des très nombreuses voitures stationnées tous les jours.
Je voudrais tout d’abord dédramatiser la nature des changements qui sont à venir. Il s’agit, au moins dans un premier temps, de réglementer le stationnement sur voirie, à travers des zones bleues. Et uniquement de cela !
Je vous rejoints lorsque vous évoquez l’inadaptation du dispositif au regard des contraintes des pendulaires. Ces derniers ont vocation à stationner longtemps, et donc vont être invités à stationner sur les différents parkings à leur disposition. A ce sujet, 2 parkings supplémentaires vont être crées par la Communauté de Communes. Parallèlement, parce que créer de nouveaux parkings ne fera que reculer les échéances de saturation, il est prévu de promouvoir et de développer les solutions alternatives de mobilité : co-voiturage, auto-partage, etc…
Je ne saurai passer sous silence la navette déjà existante entre Lagnieu et Ambérieu et qui peut vous être utile en fonction de votre lieu d’habitation. Enfin, je reste à votre entière écoute pour prendre en considération vos propositions qui nous aideront dans notre réflexion
Daniel Fabre
Eric Stromboni
vendredi 15 mars 2019 20:32
3 300 voyages quotidiens Ambérieu-Lyon ou trajet inverse dont 67 % viennent de l’extérieur d’Ambérieu (j'en fais partie)
La réduction du nombre de places de parking à disposition des usagers de la gare est une décision politique pour le moins curieuse. La logique n'était-elle pas plutôt de créer un parking gratuit digne de ce nom à proximité de la gare comme une incitation à utiliser le train plutôt que sa voiture ?
Est-il raisonnable d'envisager du co-voiturage entre la gare d'une ville et les communes voisines en milieu rural ? quelle est la fiabilité de cette solution ? Comment gérer les imprévus et les défaillances du co-voitureur ?
Pourquoi n'avez-vous pas attendu la construction d'un parking pour les usagers SNCF avant de mettre en œuvre ces zones bleues dans le secteur gare ?
La multiplication des petits parkings me semble une autre erreur : les personnes qui prennent le train ne peuvent perdre leur temps en passant d'un parking à l'autre à la recherche d'une place.
Le sujet méritait une large concertation : associations d'usagers, SNCF, CCPA, département, région et SNCF (la réouverture de la gare de Leyment me semble également une piste sérieuse), municipalité, communes voisines...
Tout cela semble bien précipité.
Propulsé par la plateforme participative
« Dites-nous tout »
Plateforme permettant la consultation et la concertation des acteurs d'un projet local pour une réussite démocratique
© 2018 - Nalisse Mentions légales CGU Création graphique David Michaudon