La causerie populaire

A quoi peut ressembler demain?
Admin
jeudi 23 avril 2020 17:03

Si on doit repenser demain, quels sujets sont pour vous prioritaires?
La situation actuelle nous a obligé à nous adapter très rapidement et à modifier en profondeur notre manière de vivre, de travailler, de se divertir, d'échanger. Que retenez-vous de cette situation? Y a t-il des situations que vous ne voulez plus voir? Ou au contraire des actions à continuer après le confinement?

V
Manon
mardi 28 avril 2020 20:21
Bonjour à tous,

Je me pose beaucoup de questions sur notre rapport à l'alimentation et à l'agriculture en France. Mes questions vont du budget qu'on accorde à notre alimentation, à la valorisation du métier d'agriculteur ou encore sur la mise en place de la transition agro-écologique.

Qu'en pensez-vous?

J'essaie de réfléchir tout cela de manière systémique et je me demande si un retour à la terre (démultiplication des micro-fermes, des fermes pédagogiques, des fermes en permaculture/agroforesterie/biodynamie, etc.) ne serait pas une solution pour beaucoup de maux sociétaux actuels ?
Est-ce que cela ne permettrait pas de relocaliser les productions, sensibiliser les populations au respect de la nature voire de l'écosystème, de rendre le métier plus supportable et de le valoriser, etc. ?

Je suis impatiente de vous lire à ce propos et d'en discuter avec vous lors d'un prochain rendez-vous causerie en ligne !
Gilles Coby
jeudi 30 avril 2020 13:43
Ça me parle à plus d'un point.

Le budget bouffe, la malbouffe, les habitudes alimentaires...

Mon fils m'a donné un exemple vu plusieurs fois sur Marseille en faisant les courses dans un supermarché bon marché... de clients qui, trop juste en thunes après avoir vidé le porte-monnaie, reposent le jambon mais pas le pot de Nutella... ça fait vraiment réfléchir cette histoire.

Quelle est la place de l'industrie alimentaire dans nos achats ?
Différence entre villes et campagnes ?
Facilité d'accès à des produits bruts et locaux, réseaux : temps passé à cuisiner, prix des produits locaux / bios ? Temps passé à s'approvisionner...
Qu'est-ce qu'on peut mettre en place chacun à son niveau ? Faire le porteur de panier pour ses amis ? Lancer des achats groupés en local (amis et voisins) ?

Je me posais la question d'aller "ramasser des fraises"...
Hors la blagounette, l'idée est de trouver des agriculteurs locaux à qui donner quelques heures de temps libre. Et, au delà, l'idée d'un réseau simple et local pour qu'ils bénéficient de coups de mains réguliers et éventuellement d'un réseau de distribution direct..?

Il existe déjà des initiatives en ce sens... distribution de produits locaux (groupements de producteurs, la Ruche qui dit Oui, AMAP, etc... )
Nicolas
jeudi 30 avril 2020 21:59
Il y a quelques temps j'avais lu un article sur une projection sur le quotidien en 2050 (demain en bref). Ce qui était intéressant, c'est que le sociologue (si ma mémoire est bonne, je n'ai pas pris soin de sauvegarder le lien de l'article) établissait tout un lot de situation quotidiennes:
- les personnes qui habitait dans les villes prenaient chaque jour le train, nous pas pour s'y déplacer et aller bosser dans un bureau, mais pour sortir des mégalopoles/villes et aller bosser dans les champs en campagne.
- les gares, lieux de passage sans "arrêt", devenaient des plaques tournantes de vie et d'échanges.
- les véhicules personnels, une histoire ancienne. Quelques véhicules subsistent mais pour un usage collectif et d'interêt général.
- Internet, un réseau peu fiable, soumis à des coupures régulières, comme le système électrique.

Les populations s'étaient adaptés, faisaient fonctionner, leurs jambes, leur mémoire (exit google agenda et les penses bêtes automatiques. Faites l'essai de ne plus être connecté et de vous rappeler tout les rendez-vous. J'ai du rater 2 réunions avec le maire ses 8 derniers mois), tout ça, pas parce qu'ils ont eu le choix de changer mais parce qu'ils ne l'on pas eu.

Plus de pétrole ( c'est la fin des gisements, il ne reste plus grand chose) donc, plus de véhicule. On sait très bien que l'électrique est une bêtise monstre, alors on se force.

Si on ne force pas les gens, s'ils ne sont pas contraints de changer, lorsque l'évidence est la seule réponse qui reste, alors il y a un mouvement, pas avant.
Malik
vendredi 1er mai 2020 18:56
La place du travail dans la société.

J'aimerais rassembler des ressentis et des points de vue ou définitions que vous donnez à ce temps passer dans votre ou vos activités professionnelles.

Merci.

Admin
lundi 4 mai 2020 13:00
Bonjour à tous,
J'ai l'impression que 3 sujets se dégagent suite à notre échange de mardi dernier et dans ce fil de discussion : le travail, l'alimentation locale, la prospective dans un futur instable qui nous contraindra à changer nos habitudes quotidiennes.
Est-ce que vous vous retrouvez dans ces 3 sujets?
Thérèse 00000939 Thérèse
mardi 5 mai 2020 13:53
oui je me retrouve dans les thèmes abordés , pour le travail j'aimera débattre de la valeur du travail selon sa pénibilité ou son utilité sociale, sachant que santé et culture me semble tout autant vital par ex...on parle beaucoup de ci de là de redéfinir le PIB, il est effrayant de savoir qu'un accident de la route mortel ou causant de graves séquelles ou handicaps...fait monter le PIB car il génère des dépenses non prévues de frais d'enterrement, hospitalisation, rééducation, fauteuils roulant etc... ce qui est un comble!!
Nicolas
jeudi 7 mai 2020 09:22
Bonjour,

Pour répondre à la question de Malik sur la place que l'on donne au travail dans notre quotidien .
Pour ma part ,cette place est très importante car mon travail constitue en grande partie un plaisir. Il y a malgré tout une part des choses à faire pour que le temps de travail soit équilibré avec le temps de vie en famille ,entre amis.

Avec ma compagne nous sommes tous les deux dans la même situation, nous avons chacun un travail qui a du sens, l'un dans la culture( responsable d'une salle polyvalente et notamment salle de spectacle) l'autre dans le social( responsable dans un centre d'hébergement centre de vacances du réseau la salle). Ce qui fait que nos emploi du temps sont souvent assez chargé ,qu'il arrive souvent que sur les weekends nous devions travailler tous les deux. L'un le samedi l'autre le dimanche. Ce qui fait que nous nous croisons peu à certaines périodes de l'année.

Je me demande aujourd'hui quelle place va prendre le travail à l'avenir.
Va-t-on devoir continuer à travailler plus pour gagner autant voir moins en continuant de voir des emplois que je considère inutile perdurer ,où va-t-on voir un changement sociétal qui nous permettra d'avoir un ratio temps de travail/ temps de vie en famille entre amis qui penche plus vers la seconde partie avec des emplois plus utiles me semble-t- il.

Tout ceci résulte bien entendu d'un choix de vie, d'un choix de gestion de notre vie quotidienne. Il arrivera un jour un moment où l'on considère que ce type de vie ne nous correspond plus ou qu'on ne peut tout simplement plus le supporter. Je pense ce point de non-retour devrait arriver ,doit arriver le plus vite possible. J'ai bien conscience que notre mode de vie actuel est suicidaire sous beaucoup d'aspects et qu'un changement devient aujourd'hui urgent.

Merci
Nicolas
vendredi 15 mai 2020 20:24
Bonjour,

En parlant de sujets divers et variés, on revient toujours sur la manière dont on l'a appris, dans quel journal, quelle radio, quel média nous a permis de nous informer.

Il est , je trouve, de plus en plus difficile de s'informer de manière objective. Si certains sujets abordés sont très intéressants, on se retrouve toujours avec une finalité très médiocre voire néfaste. Le plus bel exemple que l'on a pu voir recement est, mais ce n'est que mon humble et subjectif avis, l'interview de Juan Branco sur BFM (qui n'est pas une référence et sert plutôt bien mon propos).

Mais il est est surement de nombreuses autres. Depuis quelques temps je mettait France Inter, mais les interview de Salamé me laissent de plus en plus un gout amère de vide de fond, même si la forme des intervenants est souvent intéressante.

Voici la question (enfin):
Quels sont pour vous les médias qui sont intéressants, sans partis pris( ou peu même si c'est impossible) ou qui offrent des analyses objectives, qu'elles nous plaisent ou pas? (radio, papier, web...)

Diriez vous de Médiapart en fait parti?, le Canard?....

Propulsé par la plateforme participative
« Dites-nous tout »
Plateforme permettant la consultation et la concertation des acteurs d'un projet local pour une réussite démocratique
© 2018 - Nalisse Mentions légales CGU Création graphique David Michaudon